Des idées préconçues …?
  • Faut-il être une torpille en natation ? Les descentes de canyon que nous avons en Ariège, ne nécessitent pas de grandes longueurs de nage, mais elles proposent des obstacles entrecoupés de quelques courtes sections de nage et de marches. Les combinaisons néoprènes fournies, étant épaisses et cette matière ayant une forte flottaison, il vous suffit de se laisser porter par le courant ! Il est tout de même essentiel de ne pas avoir peur de l’eau, et de savoir s’y débrouiller afin de pouvoir rejoindre les berges du cours d’eau après les sauts, les toboggans (immersion totale) et les fins de rappels dans les vasques.
  • Les sauts sont ils imposés ? JAMAIS ! un saut ne peut jamais être rendu obligatoire ! Cette règle d’or s’applique à toute la profession.
  • L’eau est-elle froide ? D’après certains, « Toujours trop froide! » ; d’après d’autres, « Elle est moins froide qu’ailleurs… » Ce qui est certain : la température de l’eau est variable en fonction des canyons, de la période de l’année et surtout des personnes…
  • Le moment sympathique pour pratiquer ? Vous vous dites que l’après-midi, c’est forcément mieux pour agrémenter la journée… Nous pensons que le top est de pratiquer le matin car il y a beaucoup moins de monde dans les canyons classiques et surtout les canyons que nous pratiquons sont beaucoup plus lumineux jusqu’à 13h. Aussi, l’eau est guère plus froide le matin.
  • L’âge minimum : il est important de respecter les âges en fonction du canyon. C’est important pour les enfants et aussi pour les autres participants du groupe, mais nous savons bien que de nombreux enfants se débrouillent très bien.
  • Y-a t-il vestiaire et douche ? Nous commençons l’activité, c’est à dire l’équipement, sur un parking. Pensez à prévoir une serviette pour se changer et des affaires de rechange pour après l’activité.

A propos de l'auteur

client-photo-1
AdventureTours